Top 10 des pays producteurs de café – Guide complet 2022

Il fut un temps où les cultures de café poussaient principalement en Éthiopie et au Brésil, l’Éthiopie étant probablement le berceau d’origine du caféier Arabica.

De nos jours, une cinquantaine de pays exportent aujourd’hui le café dans le monde, et ce sont notamment les pays où règne un climat tropical qui animent la production.

Avec une moyenne de 13 milliards de dollars chaque année, les échanges autour du café occupent une place prépondérante dans l’économie mondiale. Ces chiffres sont tout à fait compréhensibles quand on sait qu’environ 2,25 milliards de tasses sont bues par jour à travers le monde. 

Avant de vous présenter le top 10 des producteurs de café, il convient de préciser que ces pays cultivent généralement des variétés spécifiques, dont les cafés Arabica et Robusta. La plus grande différence pour les consommateurs entre ces deux spécialités est que l’Arabica contient 1,2 % de caféine, tandis que le Robusta en contient presque le double.  

Pour mieux comprendre la production du café, il faut noter une différence très importante entre les deux variétés.

Le caféier de l’Arabica est un arbre frêle qui pousse lentement dans des altitudes comprises entre 800 m et 2000 m. Quant au caféier Robusta, qui tient son nom pour sa robustesse, il est lui cultivé dans des plaines entre 0 et 800 m d’altitude.

Top 10 des pays producteurs de café 

Pays producteurs de café


Brésil 

Brésil producteur de café

Avec ses 2,68 millions de tonnes produites par an, ce géant de l’Amérique du Sud est le premier producteur de café sur le plan mondial. Le Brésil produit du café depuis plus de 150 ans, et au fil du temps, le pays a occupé des positions diverses dans le secteur.

Par exemple, en 1950, sa production représentait plus de 50 % du café proposé sur le marché mondial, contre 75 % en 1914. Aujourd’hui, plus du tiers du café disponible sur le marché mondial est produit par le Brésil. 

Si ce pays a su conserver sa première place, c’est grâce à ses conditions climatiques parfaites pour la culture du café. Le Brésil bénéficie en effet d’une pluviométrie parfaite pour le caféier. Celle-ci permet aux terres de conserver leur humidité sur une longue période.

De plus, dans cette partie de l’Amérique du Sud, il n’y a pas de soleil brûlant ni de vents violents. La régularité des températures constitue également un atout non négligeable pour la culture des variétés de café comme l’Arabica et le Robusta.

Il faut noter que le Brésil produit 69 % d’Arabica et 31 % de Robusta.

Vietnam 

Vietnam producteur de café

Le café est le deuxième produit le plus exporté au Vietnam après le riz. Avec plus de 1,5 million de tonnes par an, ce pays d’Asie se fait une place enviable sur le marché mondial.

Deuxième producteur de café au monde, les débuts du Vietnam dans le secteur du café remontent aux années 1800. C’est l’époque où le café a été importé pour la première fois par les colons français dans le pays (97 % de Robusta).

Principale scène de cette nouveauté, la région de Buôn Ma Thuôt abrite aujourd’hui quelques-unes des plus grandes plantations de café au Vietnam avec des plaines peu élevées propices à la plantation du caféier Robusta

Faisant du Robusta sa spécialité, le Vietnam a su prendre les dispositions internes pour optimiser ses performances dans ce secteur. De plus, les réformes qu’a connues le pays en 1986 favorisant la création des entreprises privées ont relativement boosté son secteur industriel. 

Cette parfaite combinaison entre la production et la transformation fait du Vietnam l’un des producteurs de café les plus compétitifs sur le marché mondial. Ce pays couvrant jusqu’à 40 % de la production mondiale de grains de café Robusta.

Les douces saveurs reconnues à ce type de café en font un produit très demandé à travers le monde. Que ce soit pour le café instantané ou pour le mélange de cafés, le café robusta est très apprécié.

À noter que l’ensemble des efforts engagés par le pays a contribué à un progrès non négligeable au plan mondial : contre 3,1 % de la production mondiale du café en 1994, le Vietnam en produit plus de 20 % de nos jours

Colombie 

Colombie producteur de café

La Colombie est le plus grand producteur de café Arabica au monde. Troisième producteur de café sur le plan mondial, ce pays ne produit que des cafés 100 % Arabica, et ceux-ci sont très célèbres, en particulier, grâce à leurs riches senteurs.

L’Arabica colombien est également apprécié pour son goût fruité doux et unique. Il est cultivé à plus de 1500 mètres du sol, ce choix d’altitude permettant d’obtenir des grains de café aux arômes très exaltés et aux saveurs douces et moyennement acides. 

La commercialisation de l’Arabica colombien est contrôlée par un organisme à but non lucratif appelé Café de Colombia. Ce dernier se charge du commerce de l’Arabica et assure la distribution des bénéfices au profit des familles et des communautés productrices du café dans le pays.

La Colombie produit environ 754 mille tonnes de café chaque année. 

Indonésie 

Indonésie producteur de café

Parmi les produits agroalimentaires cultivés en Indonésie, le café occupe la quatrième position, après l’huile de palme, les produits de la mer et le cacao et ses dérivés. C’est pourtant assez surprenant de voir un pays qui regorge de milliers d’îles parmi les cinq premiers producteurs de café au monde.

Il convient de noter que l’Indonésie propose un type de café très diversifié. Le pays s’est lancé dans cette culture depuis les années 1600, pendant qu’il était encore une colonie néerlandaise. 

Les premières plantations de café en Indonésie étaient essentiellement concentrées dans les régions comme l’île de Java. Les produits cultivés dans cette partie du continent asiatique sont très appréciés pour leurs saveurs boisées.

Ces grains sont également caractérisés par une acidité douce et subtile. C’est pourquoi les cafés indonésiens sont comptés parmi les cafés les plus prisés à travers le monde. 

En dehors du café de Java que vous connaissez sans doute déjà, le Sumatra et le Sulawesi sont des variétés de café très riches en arômes et en saveurs. Avec leur goût de fumée ingénieusement épicé, ces cafés font le plaisir de plus d’un. 

Par ailleurs, les conditions atmosphériques hostiles dues au réchauffement climatique jouent curieusement en faveur de l’Indonésie. En effet, le Robusta, étant une variété de café très robuste, se développe facilement dans ces conditions. Cependant, contre toute attente, c’est l’Arabica qui est le café le plus produit dans ce pays.

À noter que le Kopi Luwak, ce café dérivé des excréments de la civette, est également très produit en Indonésie. 

Éthiopie 

Éthiopie producteur de café

L’Éthiopie est considérée comme le lieu de naissance du café. Une légende qui abonde dans le même sens raconte que l’Arabica fut découvert par un fermier sur les terres éthiopiennes. En tout, ce pays produit du café depuis plus de 1 200 ans. Cette ancienneté lui vaut bien son prestige dans le secteur. 

Il faut également préciser que le café représente 60 % des revenus étrangers, avec plus de 17 % de la population employée dans l’industrie. 

La particularité de l’Éthiopie est que le café produit dans ce pays est essentiellement destiné à une consommation locale. Le secteur du café constitue plus de 10 % de son PIB.

Ce n’est que récemment qu’une bonne partie des grains de café cultivés dans ce pays d’Afrique de l’Est (50 % du café produit) est exportée un peu partout dans le monde. Ces grains sont très appréciés pour leurs caractéristiques distinctives et leurs saveurs très variées.

>>> Venez découvrir notre article sur le café d’Éthiopie.

Honduras

Honduras producteur de café

Actuellement sixième producteur de café sur le plan mondial, le Honduras vient de faire son entrée sur la scène internationale avec une production de café à grande échelle.

Si ce pays est aujourd’hui cité parmi les principaux producteurs de café au monde, c’est notamment grâce à sa production d’Arabica. Cette variété représente 91 % des cafés exportés par le pays. 

Le Honduras a fait du café le pilier de son exportation en matière de produits agroalimentaires, avec plus de 475 042 tonnes métriques produites par an. Ces résultats sont impressionnants, puisque ce pays était, jusque dans un passé récent, un producteur de café plus ou moins négligeable.

Cette situation peut se justifier par le manque d’infrastructures qui caractérisait le Honduras, ce qui fait que la majeure partie des cafés cultivés étaient consommés par les locaux. Les actions entreprises dans le secteur industriel ont permis de faire valoir le café hondurien un peu partout dans le monde. 

Précisons que le Honduras est un pays montagneux. Ces montagnes constituent des points d’exploitation très favorables pour la culture du café (ces exploitations sont appelées fincas). En effet, chaque finca peut disposer d’un microclimat particulier.

En plus des altitudes impressionnantes que peuvent offrir ces montagnes, elles favorisent également une large diversité climatique absolument parfaite pour varier les goûts et les arômes des cafés. D’ailleurs, les cafés honduriens sont connus pour leurs caractéristiques olfactives singulières. 

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter notre article sur le café du Honduras.

Inde

Inde producteur de café

Ce pays asiatique est le septième producteur de café au monde. Longtemps associée au thé, l’Inde produit du café depuis les années 1600 pendant le règne de l’Empire moghol. L’histoire raconte que les premiers grains de café ont été introduits sur le sol indien par un contrebandier du nom de Baba Budan.

Ce n’est qu’après les dégâts causés par la rouille du café vers les années 1870 que la filière a été entièrement remplacée par la production du thé.

Au début, l’Inde ne produisait que du café Arabica. Mais depuis quelques années, le Robusta constitue une grande partie de la production de café du pays (environ 70 % des cafés produits)

Le café est surtout cultivé dans la partie sud de l’Inde du fait des conditions climatiques favorables qu’offrent ses terres. Il s’agit des régions comme le Kerala, le Tamil et le Karnataka. Ce producteur de café asiatique oriente la majorité de ses exportations vers l’Europe. Une fois exportés, ces produits sont généralement transformés en cafés mélangés

La prépondérance de l’Inde dans le monde du café lui vient des variétés de café qu’elle produit et commercialise. Plusieurs agriculteurs optent pour une méthode de culture basée sur le système du monsooning.

Ce dernier consiste à exposer les grains aux conditions de la mousson afin d’obtenir des grains aux saveurs avec un taux d’acidité très bas. Le processus permet également de glorifier les saveurs des cafés et de leur donner un goût de cardamome, muscade et d’épices.

Si le Monsoon Malabar fait autant parler de lui, c’est incontestablement parce que ce café a été élaboré à partir de ce procédé.

Ouganda 

Ouganda producteur de café

L’Ouganda se trouve aujourd’hui à la huitième place dans le top 10 des producteurs de café en faisant de ce produit l’un des principaux éléments de son exportation (30 % des échanges internationaux).  Même si ce pays cultive des variétés de cafés diverses, sa production de Robusta est la plus importante (11 % arabica et 89 % robusta).

Ce type de café est cultivé en Ouganda depuis plusieurs décennies dans certaines régions autour du mont Elgon. Il s’agit d’un stratovolcan éteint. Grâce aux richesses des forêts tropicales, les agriculteurs ougandais arrivent à profiter des caféiers naturels et très généreux.

Il faut rappeler que l’Ouganda est le deuxième producteur de café en Afrique, en couvrant plus de 3,1 % de la production mondiale avec environ 209 325 tonnes métriques produites chaque année.

Du fait de la faible exportation de l’Éthiopie en café, il est le premier exportateur de ce produit sur le continent africain. De plus, en dehors de ses récentes prouesses dans la spécialité des cafés Arabica, l’Ouganda produit un type de Robusta dont la saveur et les arômes défient toute concurrence sur le marché. 

Les plus grandes exploitations de Robusta en Ouganda se situent dans la région de Okoro, dans les parties nord de Lira et de Gulu, dans les régions occidentales de Kasese et de Mbarara. Le Nil occidental, Jinja, Kampala et Bugisu font également partie des principales zones de culture de café de ce pays. 

Mexique 

Mexique producteur de café

Juste après le Honduras, premier producteur de café en Amérique centrale, vient le Mexique avec environ 3,590 millions de sacs de 60 kg par an. Cela lui vaut aujourd’hui la neuvième place dans le top 10 des producteurs de café au monde.

Couvrant plus de 2 % de la production mondiale, le Mexique propose un café très apprécié un peu partout dans le monde. 

Le secret du charme du café mexicain est lié aux hautes altitudes et aux techniques agricoles privilégiées dans le pays. Même si sa production de café au plan national a diminué depuis 40 ans, la qualité des produits proposés par le Mexique n’en est pas pour autant touchée.

En effet, ce producteur cultive plus de 120 variétés de café arabica (96 % arabica et 4 % robusta). Ces dernières vont du Bourbon au Maragogype.

Ces cafés qui, autrefois, étaient destinés aux mélanges, sont aujourd’hui très prisés pour leur acidité unique et leur caractère. Les cafés mexicains sont également dotés d’une senteur naturelle très agréable qui offre une expérience olfactive unique. 

Pérou 

Perou producteur de café

La disponibilité des terres cultivables et le climat favorable sont les principaux atouts dont dispose le Pérou en matière de production de café. Le café y est cultivé sur une surface de plus de 380 mille hectares et dans plus de dix régions

Ce dixième producteur mondial est spécialisé dans le café Arabica, avec plus de 3 millions de sacs de 60 kg par an. Les principales variétés d’Arabica cultivées dans cette partie du monde sont le Typica (70 %), le Caturra (20 %). Le Pérou produit également les cafés Bourbon, Catuai et Pacha.

De plus, les politiques internes du pays autorisent les caféiculteurs péruviens à faire valoir leurs produits sur le marché international, ce qui limite la consommation locale et favorise les échanges internationaux.

Sans oublier que les cafés péruviens sont réputés pour leurs propriétés digestives et pour la diversité de leurs saveurs. Ils offrent également un goût de fruits et de fleurs avec une acidité douce et agréable. 

Carte du monde producteur de café

Conclusion

En définitive, le climat tropical joue un rôle indispensable dans la production du café à travers le monde.

Cela dit, même si la plupart des pays cités dans ce top 10 sont tous bénéficiaires de ce privilège naturel, c’est la présence des terres fertiles, le choix des méthodes et moyens de culture qui marquent la différence entre les différents producteurs.

Tout compte fait, la concurrence grandissante qui caractérise le marché du café promet des bouleversements encore plus surprenants dans les années à venir.

Est-ce que cet article vous a été utile ?

Cliquez sur les étoiles pour voter

Laisser un commentaire

error: