Café Colombien ? Notre Guide Complet (histoire, saveurs, ...)


lecture en 4 minute(s)

Dans la catégorie des cafés de qualité supérieure, on compte bien entendu le fameux café colombien. Cette variété, qui nous vient directement des exploitations caféières en Colombie, est exportée partout dans le monde et va très tôt bénéficier d’une reconnaissance planétaire. Cette réputation a même valu au café colombien d’être considéré pendant longtemps comme le meilleur café du monde.

Aujourd’hui, on peut observer que le paysage de la caféine a quelque peu changé. En effet, les besoins se font de plus en plus spécifiques, et les techniques de fabrication ne cessent de se moderniser. Ainsi, répondant à de nouvelles niches, les producteurs produisent des cafés assez spéciaux.

Cependant, le café provenant de la Colombie continue de proposer de très bonnes références en termes de qualité et de goût.

Dans ce billet, nous ferons toute la lumière sur ce type de café pour que vous puissiez vous en faire une idée précise. Pour ce faire, il apparait utile de remonter dans un premier temps à son histoire. Nous reviendrons ensuite sur ce qui fait véritablement sa particularité avant de vous proposer enfin une liste non exhaustive des meilleures marques de café colombien.
 

Café colombien : entre culture et patrimoine

En réalité, la majeure partie du café produit en Colombie est destinée à l’exportation. Les exploitations caféières disséminées un peu partout dans le pays travaillent à mettre à la disposition de la communauté internationale un café de qualité supérieure. Toutefois, le café qui est consommé en Colombie n’est pas forcément de grande qualité. C’est un paradoxe qui explique néanmoins la grande variété de café qui existe dans le monde. Il existe plusieurs plantes de café : geisha, moka, tabi, etc.

L’apparition du café colombien remonterait vers la fin du XVIIIème siècle, avec l’arrivée de prêtres jésuites. L’un deux, José Gumillla, va même mentionner dans l’un de ses écrits la présence de plantations de café dans la région d’Antioquia. À cette époque, on pouvait apercevoir des plantations s’étendant à perte de vue à l’est du pays, tout proche de l’embouchure du fleuve Meta avec le fleuve Orénoque.

Cependant, la première exportation de café colombien va véritablement débuter en 1835. Des sacs de café vont alors être exportés principalement vers le Venezuela, puis en destination d’autres pays comme l’Allemagne, la France et les États-Unis à partir de la seconde moitié du XIXème siècle.

Au cours de cette période, la culture du café s’intensifie et les exploitations caféières s’installent près des reliefs de la Cordillère des Andes. Ce sont les départements de l’Antioquia, de Tolima et du Caldas qui vont servir de théâtre pour la production en masse de café. La région prend ainsi le nom de « Eje cafetero » ou « zone caféière » pour signifier la zone marquée par les différentes transactions en provenance de ces trois départements.

Toutefois, d’autres régions sont également productrices de café. Il s’agit notamment de : Cauca, Huila, Quindío, Nariño, Cundinamarca, Risaralda, Norte de Santander, Valle del Cauca, etc. Avec une densité d’exploitations caféières aussi importante dans tout le pays, la production de café colombien occupe une place prépondérante dans l’univers du café au niveau international. Le café colombien occupe même pendant un certain temps, le deuxième rang mondial en termes de quantité. Néanmoins, elle perd cette place en 1999, en raison des nombreuses crises (violences politiques et maladies affectant les plantes) qui ont secoué le pays.

paysage du café de colombie

 

Quelle est la particularité du café colombien ?

La particularité du café colombien réside principalement dans le fait qu’il est exclusivement produit à base d’Arabica. En effet, il existe deux grandes familles de café : Arabica et Robusta. Les pays comme le Brésil, la Colombie ou encore le Vietnam produisent une variété de cafés à partir de ces plantes de caféiers.

Cela dit, l’Arabica est considéré par les spécialistes et autres amateurs de café comme le meilleur d’entre les deux, en raison de son arôme et de son goût. D’autres caractéristiques sont associées au café Arabica et sont autant de critères qui distinguent le café colombien.

Vous souhaitez acheter du café colombien Arabica ?
>> Découvrez un café colombien bio sur le site d'Amazon en cliquant ici <<

Les cafés en provenance de Colombie possèdent une consistance unique parmi tous les grains de café disponibles sur le marché. En grains ou moulus, ils sont généralement acidulés et disposent de variétés aromatiques et fruitées du fait de leurs conditions d’exploitation et de leurs propriétés. Le café colombien est très apprécié des consommateurs pour toutes ses qualités sensorielles. Aussi, convient-il parfaitement à toutes les techniques de torréfaction.

Son goût sucré est dû fondamentalement à la zone de culture, ainsi qu’à son processus de récolte. En effet, le café est planté à 800 m d’altitude, voire même 1900 m, dans les zones à climat tempéré. Il pousse généralement à proximité d’arbres fruitiers comme le bananier, à l’ombre de grands arbres, de sorte à freiner la croissance et à encourager l’augmentation de sucre. La récolte est réalisée à la main, fruit par fruit, entre avril et octobre, en fonction de l’altitude des plants.

Par ailleurs, en dehors du goût velouté et suave qu’il procure en bouche, le café colombien possède également la particularité d’être le seul à utiliser une méthode d’identification. Tous les cafés made in Colombie sont en effet brevetés et frappés de l’enseigne : café de Colombie.

Quels sont les meilleurs cafés colombiens ?

Il existe plusieurs variétés de café colombien. Il faut toutefois faire remarquer que les cafés de qualité supérieure sont tout bonnement destinés à l’exportation. Si vous faites un tour en Colombie, vous pourriez être surpris par la qualité du café qui est partagé par les natifs. C’est le cas de « Sello Rojo » et « Aguila Roja ». Ce sont des marques de café colombien pas chères. Ils n’ont en général rien d’exceptionnel en termes de consistance et de goût, mais c’est ce que la plupart des Colombiens pourraient se procurer.

En dehors de ce café standard, d’autres variétés de café sont disponibles sur le marché local ou international. Ils sont plutôt intéressants à découvrir en raison du bon rapport qualité/prix qu’ils proposent. Le café « Oma » en est la parfaite illustration. En effet, il s’agit d’un café de bonne qualité qui affiche un prix plus ou moins abordable.

Dans la catégorie des cafés haut de gamme, de qualité supérieure, nous pouvons citer : Juan Valdez, café Quindío, café Matiz, café Don Elias, etc.

La Colombie envisage de diversifier son offre en matière de café sur la scène internationale en intégrant dans sa production, la culture du café Robusta comme le Brésil et d’autres pays producteurs de café dans le monde. Des recherches s’effectuent d’ailleurs hâtivement dans ce sens.
 

Mais avant, les spécialités de café colombien qui sont commercialisées de par le monde continuent d’enchanter par leur goût, leur consistance et leur originalité.