Tout sur le café vietnamien

Le café au Vietnam est devenu un art de vivre avec le temps. Les populations se réunissent autour de celui-ci pour parler de tout et de rien. Elles en consomment fréquemment, du matin au soir. C’est devenu une tradition. Découvrez dans cet article tout ce que vous devez savoir sur le café vietnamien.

 

Qu’est-ce que le café vietnamien ?

Le café vietnamien est une boisson traditionnelle. Il est constitué de café grossièrement moulu. Cependant, les Vietnamiens n’avaient aucune culture de café. En effet, c’est au XIXe siècle qu’il a fait son apparition avec l’arrivée les Français.

C’est un prêtre catholique qui a introduit un arbuste de la variété arabica. Dans les années quatre-vingt-dix, la classe moyenne a connu un développement qui a influencé considérablement sur la consommation du café. Le Vietnam devint rapidement un exportateur important de celui-ci. Il possède des plantations dans les hauts plateaux du centre. Le café vietnamien a ainsi conquis le cœur des riverains et s’est adapté en fonction des régions.

Le café vietnamien a une particularité spécifique qui est la manière dont il est réalisé en utilisant un filtre en métal. Il ne s’agit pas des filtres classiques en papier qu’on utilise avec la cafetière. C’est un filtre à café vietnamien en inox déposé sur son verre ou sa tasse, car le café vietnamien est moulu de façon grossière.

Cependant, il garde toute la subtilité de ses parfums vu qu’il est filtré tout doucement. Les petites échoppes de famille se retrouvent facilement à côté des grandes chaînes de café à cause de la demande importante. À chaque coin de rue se retrouvent des cafés ouverts.

 

Quels sont les différents types de café vietnamien ?

Tout sur le café vietnamien - café du monde - info - cafetière bon café

Le café vietnamien n’est pas sous la forme classique des cafés occidentaux comme l’expresso, le mocha, le capuccino, etc. C’est du robusta. Toutefois, il en existe diverses variétés.

En premier lieu, on a le café noir ou le cà phê đen. C’est celui que consomment en général les amateurs de café. Ils en prennent régulièrement et tous les jours. Il faut noter qu’il est très fort et très amer. Il faut donc le boire prudemment. N’importe qui ne peut pas le déguster.

Le Cà phê nâu/Cà phê sưa ou café au lait est conçu à base du café noir auquel on ajoute du lait concentré. La laiterie n’étant pas développée, vous êtes obligés de le boire avec du lait concentré. Au nord du Vietnam, il est défini comme le café marron et se consomme toujours chaud en raison du climat. Cependant, au sud, il désigne le café au lait et est bu avec des glaçons pour se désaltérer à cause de la canicule. Il est généralement versé par-dessus du lait qui est placé au fond d’un verre. Il faut bien mélanger le tout pour avoir cette couleur marron qu’il doit avoir avant d’être bu. La saveur et le parfum du café noir restent très présents bien que le goût soit plus adouci. Dégustez-le lentement pour en apprécier toutes ses saveurs.

Le Cà phê trứng ou café œuf est très populaire auprès des Vietnamiennes surtout. Le goût est simplement délicieux. Il est réalisé avec une sorte de crème assez onctueuse qui fait disparaître le goût amer qu’a normalement le café noir. Il est dégusté dans un petit bock mis dans un petit bol d’eau chaude. On y observe le café noir en bas du verre qui est masqué par une grosse épaisseur de crème. C’est en battant des jaunes d’œufs avec du sucre qu’on obtient la mousse. On ne sent nullement le goût de l’œuf dans la bouche. Toutefois, après dégustation il est possible d’avoir un léger goût de caramel ou de chocolat sur le palais.

Le Sữa chua cà phê ou le yaourt au café est une variété très estimée au Vietnam. Le yaourt se consomme avec une petite cuillère en petit pot ou en brique comme en France. Il est également possible de le prendre avec du café. Il est préparé avec une paille spatule dans un verre et des glaçons. Les plus populaires sont celui au café, celui à la poudre de cacao et celui aux fruits de la passion.

 

Comment préparer le café vietnamien ?

Tout sur le café vietnamien - café du monde - info - cafetière bon café

Pour préparer le café vietnamien, vous avez deux recettes possibles. Le café chaud vietnamien et le café glacé.

Le café chaud vietnamien

Pour préparer le café chaud vietnamien, vous aurez besoin d’une tasse ou d’un verre transparent. Il vous faudra :

  • un paquet de café vietnamien
  • dix centilitres d’eau filtrée ou eau minérale
  • et du lait concentré.

Pensez à prendre un filtre à café vietnamien en inox 12 centilitres de préférence de bonne qualité. Si vous avez choisi du café en grains, vous devez avant tout moudre les grains un instant avant la réalisation pour avoir du café frais. Pour un usage optimal des filtres à café vietnamien, assurez-vous que la moulure est grossière. Si ce n’est pas le cas, l’extraction risque de prendre beaucoup de temps.

Le filtre risquerait également d’être bouché lorsque la mouture est trop fine. Ce qui est dû au fait qu’elle devient assez compacte dès qu’elle entre en contact avec l’eau. Elle ne passera donc pas au travers du café, mais stagnera.

Ajoutez ensuite deux cuillères à café de lait concentré au fond du verre. Mettez après le filtre sur la tasse. Enlevez le couvercle du filtre et retirez le petit piston à trous se trouvant dedans. Rajoutez 10 grammes, environ trois cuillères à café bombées, de café vietnamien dans le filtre. Secouez le verre doucement avec lui de gauche à droite, de sorte que le niveau de la moulure soit égalisé. Mettez le petit disque à trous sur le café dans le filtre. Puis retournez avec précaution de manière à ce que le café ne se tasse pas.

Chauffez l’eau à 90 °C. Ajoutez-en après deux cuillères à café dans le filtre. Ça permettra de mouiller le café moulu. C’est une étape essentielle pour la réalisation au goutte-à-goutte avec le café. Laissez au repos pendant environ 45 secondes. Renversez le reste de l’eau chaude dans le filtre. Puis, mettez le couvercle. Laissez l’extraction commencer tout doucement. L’opération durera plus ou moins 2 minutes. Lorsqu’il n’y a plus de goutte de café qui tombe, enlevez le filtre. Mélangez la solution obtenue pour qu’elle soit homogène. Vous pouvez maintenant déguster votre café vietnamien chaud.

Le café glacé vietnamien

C’est une boisson fraîche faite à base de café vietnamien et de lait concentré. Moins connu dans le monde, il est tout de même fréquemment consommé dans le sud du pays. Il est assez facile à préparer. Il nécessite cependant du bon café avec les proportions adéquates. Vous aurez besoin de :

  • café vietnamien moulu
  • du lait concentré (végétal si vous êtes végétarien)
  • 12 centilitres d’eau
  • des glaçons
  • une petite tasse
  • un filtre vietnamien en inox
  • un grand verre
  • une belle paille en bambou
  • et une cuillère à café avec un long manche.

Il vous faudra extraire le café vietnamien moulu avec le filtre à café vietnamien. Vous faites la même chose que pour le café chaud. Mettez ensuite, la solution obtenue directement dans la tasse. Elle doit être bien noire. Mettez, en vous aidant de la cuillère à café à long manche, deux cuillères à café de lait concentré dans le grand verre. Vous pouvez en mettre autant que vous voulez, c’est vous qui décidez. Si vous avez envie de plus, rajoutez plus de cuillerées. Versez maintenant des glaçons dans le verre. Renversez dedans le café noir encore chaud. Patientez quelques minutes et mélangez avec la cuillère. C’est prêt, vous pouvez boire votre café glacé vietnamien avec la paille en bambou.

Découvrez notre guide des meilleurs café Colombien