Pourquoi choisir du café en grain bio et équitable ?


lecture en 3 minute(s)

« Du café en grains, oui…. Mais Bio et Équitable ! ».

Tous les amateurs de café vous le diront : c’est le café en grain qui offre les meilleurs arômes… C’est normal : il est moulu sur l’instant. Encore faut-il bien le choisir ! En optant pour un café bio et équitable, vous avez l’assurance de revenir aux sources, avec un café d’exception, cultivé dans le respect des hommes et de la planète. Une affaire de goût, mais aussi d’engagement personnel… Un petit article pour faire le point sur les avantages d’un café en grain bio et équitable.

 

Ne banalisons plus notre café !

Saviez-vous que le café était la première boisson consommée au monde (après l’eau) ? En France, nous en consommons 5,4 kg par habitant: à la maison, au travail, dans les transports, dans les cafés, au restaurant…

Qu’on le boive d’une traite sous forme de ristretto ou tiédi dans un grand mug, on a tendance à oublier que le café est avant tout un produit de luxe. Avant d’arriver dans votre tasse, il a parcouru des milliers de kilomètres, depuis ses plantations d’origine.

Pour arriver à maturité, les caféiers ont demandé beaucoup de soins aux producteurs, dans des conditions d’accès parfois difficiles, en altitude. La récolte des cerises s’effectue le plus souvent à la main, avant que les grains de café vert ne soient extraits - souvent lavés -, séchés, puis mis en sac pour l’exportation. Une fois arrivés en Europe, vient la torréfaction et le conditionnement en paquet.

Un long processus, où chaque étape conditionne la qualité de votre expresso en bout de chaîne.

 

L’impact écologique de la culture du café

Vous l’aurez compris, entre le caféier de départ et votre tasse fumante, les intermédiaires sont nombreux... et peu transparents !  Il est donc très difficile de savoir dans quel environnement votre café a vraiment poussé.

Les caféiers, et en particulier les variétés fragiles comme l’Arabica, sont très sensibles aux maladies, aux parasites et aux intempéries. Dans le cadre d’une filière traditionnelle, il est tout à fait possible que votre café ait été exposé aux pesticides et aux engrais chimiques. Les pays n’ont pas tous les mêmes réglementations, ni les mêmes niveaux de contrôle.

Cela ne veut pas dire que tous les cafés non bio ont été inondés de pesticides. Mais lorsqu’il n’y a aucun label sur le paquet, il faut bien avouer que l’on manque de transparence.

Les pays développés consomment toujours plus de café. La Chine entre désormais sur ce marché, avec des besoins qui s’intensifient. En parallèle, le réchauffement climatique menace certaines plantations. Partout dans le monde, on constate que les producteurs cherchent à grignoter de nouvelles terres pour y cultiver le café et pratiquer une agriculture intensive. Au prix de la déforestation et de la mise en péril de la biodiversité locale.

Seule une labélisation exigeante, comme celle d’agriculture Biologique, permet de vous garantir que le café a été cultivé dans le respect de l’environnement.

 

Et le travail des hommes dans tout ça ?

On a tendance à l’oublier, mais le café est un énorme marché. C’est la seconde matière première échangée dans le monde en valeur, après le pétrole.

 

Le numéro 1 des matières agricoles vendues au monde.

 

Le café fait vivre environ 25 millions de personnes dans les pays producteurs, qui sont souvent les plus pauvres de la planète. Mais il est largement consommé dans les pays les plus riches.

A 80%, le café est produit par des petits cultivateurs qui possèdent moins de 10 hectares de terre. Leur salaire journalier tourne autour des 2 euros, mais rien n’est acquis pour eux. Ils doivent faire face aux changements climatiques, à la fluctuation des prix du marché (le prix global du café brut fluctue entre 1,20 et 1, 70 dollars par kilo). Ils ont peu de marge de négociation avec leurs acheteurs, et sont clairement désavantagés en cas de mauvaises récoltes.  Derrière eux, leurs communautés, leurs familles… et des projets de développement qui n’aboutissent pas.

En tant que consommateur, vos décisions d’achat ont un impact sur ce marché. Acheter du café en grain bio et équitable en fait partie.

café en grain bio du Pérou

Qu’est-ce qu’un café en grain bio ?

Un café en grain bio est un café qui a reçu la labélisation AGRICULTURE BIOLOGIQUE. Pour obtenir cette certification, la culture du café doit répondre à un cahier des charges très strict et être contrôlée par des instances indépendantes.

Cultiver un café en grain bio, c’est miser sur une agriculture raisonnée… et raisonnable ! Parmi les obligations, les sols ne doivent pas avoir subi de contact avec des contacts chimiques depuis moins de 5 ans. Les traitements chimiques (engrais, pesticide) sont proscrits, y compris les OGM.

Pour protéger les espèces fragiles, on cherche des alternatives naturelles : des arbres sont plantés pour faire de l’ombre, et certains sont de bons compagnons. Le sol est nourri de déchets organiques plutôt que d’engrais de synthèse. Certaines parcelles doivent être mises au repos… C’est tout le contraire d’une culture intensive.

 

Le rendement est plus faible, mais la qualité supérieure

Au moment de la récolte, les cerises de café sont toujours cueillies à la main, uniquement lorsqu’elles sont à maturité. Rien à voir avec certains cafés issus de plantation industrielle dans lesquelles les machines broient tout, fruits murs… ou pas !

Pour être labélisé bio, le café ne doit jamais entrer en contact avec d’autres grains des filières conventionnelles, même au moment de la torréfaction. Tout est scrupuleusement tracé. Grâce à ces exigences, vous avez la certitude de consommer un café 100% bio, sans produits chimiques.

 

Qu’est-ce qu’un café en grain équitable ?

Un café en grain équitable est un café qui bénéficie d’un label commerce équitable, comme FAIR TRADE MAX HAVELAAR par exemple. Fair Trade signifie « juste prix », mais en réalité c’est beaucoup plus que ça. 

Avec le commerce équitable, des prix d’achat minimum sont fixés avec les producteurs, et ce, qu’elles que soient les fluctuations des prix du marché. Avec des récoltes préfinancées, et les primes qu’ils reçoivent pour le développement, ils peuvent mieux vivre et investir dans du matériel plus performant.

 

« C’est un cercle vertueux. »

Fairtrade accompagne les producteurs pour leurs offrir de meilleurs standards de vie, ainsi qu’une meilleure sécurité au travail. Pour devenir partenaire Fairtrade, les producteurs doivent montrer patte blanche et faire travailler leurs employés (s’ils en ont) dignement. Pas de travail forcé, pas de travail des enfants, conditions de travail décentes, participation syndicale libre…


Le label Fairtrade est une certification sociale, mais il faut savoir que les plantations de café labelisées sont soumises à certains standards environnementaux, avec de grandes listes de pesticides interdits.

 

Environ 50% des cafés Fairtrade sont également bio.

Les cafés qui disposent d’un label commerce équitables peuvent tous être tracés jusqu’à leur origine. Vous pouvez découvrir avec précision de quelle plantation ils proviennent.

Parmi les labels équitables dans le café, on retrouve Max Havelaar, mais aussi le Symbole des Paysans Producteurs. Il distingue le café issu de petits planteurs, pour les préserver d’une concurrence déloyale avec les plus grands producteurs ou les entreprises agro-industrielles.

 

Les bienfaits du café bio sur votre santé

Les études le montrent régulièrement, le café offre de nombreux bienfaits, à condition d’en garder une consommation raisonnable. Mais il faut garder en tête que tous les cafés ne se valent pas : en termes de qualité, de goût, mais aussi de bénéfices pour la santé.

Seuls les cafés bio vous assurent une boisson 100% naturelle, exempte de pesticides et produits chimiques.

Le café est riche en antioxydant. Il en contient même plus qu’un fruit ou qu’un légume ! Ces antioxydants protègent le corps des radicaux libres et aident à lutter contre certaines maladies, le vieillissement prématuré…

Il faut aussi savoir que ces petits grains de café renferment des fibres, des lipides, des acides aminés, du potassium, du magnésium, du calcium, du sodium et des traces de fer, de zinc et de cuivre, et de nombreuses vitamines !

Alors quitte à se faire du bien, autant choisir du café en grains bio !

 

Pourquoi choisir un café en grains bio et équitable ?

Acheter un café en grain bio et équitable, ce n’est pas seulement une histoire de bonne conscience…  C’est aussi une manière de consommer un café naturel de qualité supérieure, tout en soutenant la protection environnementale, la transparence, et un monde plus équitable. Un accord profond avec ces valeurs, et un engagement au quotidien, car nous en buvons tous les jours.

Choisir un café bio et équitable n’est plus l’apanage de quelques militants écologistes, comme auparavant. C’est un mode de consommation nouveau, qui réussit à s’imposer dans tous les milieux, à la maison, au travail, au restaurant, et au café.

La plupart des marques traditionnelles ont intégré au moins un café bio de qualité premium à leurs gammes, c’est le cas de Café Royal, L’Or Espresso, Jacques Vabre, Lavazza…

Alors que les marques de café spécialisés dans le bio, comme Éthiquable, Café Michel ou  Destination Grand Comptoir continuent de vous faire découvrir les meilleurs crus bio de la planète.

Vous avez donc l’embarras du choix !

 

Les terroirs des cafés bio et équitable


Comme les vins, les cafés ont leur terroir. Une provenance géographique, une altitude et des conditions climatiques particulières, qui jouent sur tous les paramètres de la dégustation de votre café en grain bio :

  • Le corps
  • L’acidité
  • L’intensité
  • Les arômes

 

Nous vous conseillons, les cafés bio en grain :

  • du Honduras, et notamment ceux qui portent l’appellation d’origine Maracala. Ce sont des cafés vifs et intenses.
     
  • d’Éthiopie avec des crus très fins et fleuris comme le Moka Sidamo.
     
  • de l’Équateur : pour les amateurs de saveurs fruitées.
     
  • du Congo : pour un café léger en bouche et moyennement corsé.
     
  • de Colombie : pour les arômes puissants d’un café de haute altitude (voir notre article sur le café de Colombie)
     
  • du Pérou : pour ceux qui apprécient les cafés légers.
     
  • du Mexique : pour les arômes corsés et le corps étoffé.

 

Où acheter votre café en grain bio et équitable ?
 

Fini le temps où l’on ne trouvait du café bio qu’en boutique spécialisée ! Vous pouvez retrouver du café en grains bio dans la plupart des supermarchés, votre épicerie du coin et même sur Internet !

Certains sites spécialisés vous permettent aussi de faire des comparatifs, en classant les cafés bio et équitable par intensité ou par leur provenance. En savoir plus.

 

Le café bio équitable est-il plus cher ?

La réponse est oui ! Mais la qualité est clairement supérieure !

Aux quatre coins du monde, la culture du café a des impacts écologiques, et sociaux sur notre planète. En faisant des choix éclairés, comme celui d’un café bio et équitable, on participe à la préservation de l’environnement et à la meilleure répartition des richesses.

 

Alors, prêt à passer au café bio et équitable ?