Qu’est-ce que le slow coffee ?

Le slow coffee littéralement café doux, consiste à extraire son café lentement avec un filtre. Cette méthode connaît un grand retour au premier plan. Il permet de découvrir le café sous son nouveau jour. Qu’est-ce que le slow coffee ? Comment le préparer, quoi utiliser et pour qui ? Découvrez les réponses dans cet article.

 

Qu’est-ce que le slow coffee (café doux) ?

Qu'est-ce que le slow coffee ? - café - info - cafetière bon café

Un café doux est à l’opposé d’un café expresso qui est préparé plus rapidement. Cette méthode consiste à découvrir le café d’une façon nouvelle. L’extraction du café est en général, plus absorbable que la réalisation d’un expresso. Alors que ce dernier est une véritable explosion de saveurs et une crème épaisse, un slow coffee est préparé grâce à un écoulement lent de l’eau à travers la poudre de café bien moulu. C’est une méthode d’extraction naturelle qui ne nécessite pas l’utilisation électrique, d’une machine à café ou encore d’un produit.

 

Les avantages du slow coffee

Le slow coffee a un corps plus léger et peut contenir plus d’arômes qu’un expresso et avec davantage de caféine. En plus de pouvoir découvrir le café d’une façon naturelle, le café doux est généralement plus absorbable que le café expresso. En effet, la technique nécessite l’utilisation d’un filtre. Attention, cela ne veut dire que vous obtiendrez du jus de chaussette, ou un café de mauvais goût qui était peut-être servi avant l’avènement des machines à expresso.

Pour beaucoup, un des avantages du slow coffee est qu’il permet de jouer avec les arômes, les saveurs, l’intensité et l’acidité du café. En contrôlant la quantité de café et d’eau que l’on utilise, la température, la finesse, la mouture et la durée de l’infusion, on peut créer des dizaines de recettes.

 

Comment préparer le slow coffee ?

Qu'est-ce que le slow coffee ? - café - info - cafetière bon café

L’extraction du café doux est assez simple à préparer. Cependant, pour réussir l’extraction du slow coffee, il est nécessaire en premier lieu, de choisir le bon matériel.

Le Matériel nécessaire

  • Du café : de préférence de chez un torréfacteur qui moudra le grain de café à la finesse adaptée à votre cafetière.
  • Une petite balance : elle servira à obtenir la bonne dose de café moulu.
  • Une eau minérale de goût neutre : ce sont les minéraux qui transmettent le mieux les goûts. Les experts recommandent une eau du Massif Central.
  • Une bouilloire pour chauffer l’eau minérale : L’eau doit être frémissante (entre 80 à 90 °C). Certaines bouilloires, à débit, permettent d’avoir un filet d’eau assez régulier quelle que soit leur inclinaison. Toutefois, avec un peu d’entraînement, vous pourrez aussi utiliser une bouilloire classique.
  • Une cafetière conçue pour ce type d’infusion : à piston, à filtre ou encore à dépression.

Les différentes techniques de préparation du slow coffee selon les cafetières.

Plusieurs modèles de cafetière sont disponibles sur le marché. Selon le modèle choisi, la technique de préparation et le temps nécessaire peuvent varier.

La cafetière à piston

Elle est aussi surnommée French Press. Très facile à utiliser, elle ne prend qu’environ 3 à 4 minutes de préparation. Pour cela donc, il vous suffit de faire infuser 10 à 12 g de café moulu par tasse d’eau frémissante (90 à 95 °C) pendant 3 minutes. Ensuite, vous devrez appuyer tout doucement sur le piston pour que le café reste à fond. La cafetière à piston est particulièrement adaptée aux cafés de goût naturellement sucré. Elle sert à obtenir facilement un café corsé et boisé.

Les cafés à filtres

Elles sont très élégantes. La durée de prédation avec ces cafetières est comprise entre 6 et 7 minutes. Pour certains modèles, il faudra humecter le filtre pour lui ôter toute odeur. Laissez l’eau s’égoutter au maximum. Versez la mouture (8 à 10 grammes par tasse ou 10 à 12 grammes par tasse selon le modelé) dans le filtre. Mouillez, ensuite le café au maximum en versant l’eau chaude en cercles concentriques. Il faut veiller à ce que l’eau ne coule pas à travers le café. Elle doit plutôt le dégonfler. La pré-infusion dure en principe, 2 minutes. Procédez à l’infusion finale. Pour cela, versez doucement l’eau toujours en cercles concentriques, ni au milieu, ni sur les bords. Il est important de procéder par étapes afin que l’eau passe toujours à travers le café et non sur les côtés.

La cafetière à dépression

Elle est aussi appelée cafetière à siphon. C’est la plus longue parmi les cafetières (8 à 30 minutes), et aussi la plus chère (environ 100 euros). Son fonctionnement repose sur un système de va-et-vient. C’est-à-dire, l’eau passe par deux fois au travers du café. Pour la préparation, versez l’eau dans le ballon, et le café dans le filtre disposé dans la chambre d’infusion.

L’eau en chauffant, va monter sous une pression de l’air qui la dilate. Ensuite, lorsque la moitié de l’eau s’est mêlée au café, commencez à remuer délicatement la préparation. Une fois que toute l’eau est montée, attendez environ 60 à 90 secondes pour éteindre. En refroidissant, l’air se rétracte et crée une mini-dépression pour aspirer l’eau.

C’est ce système à dépression qui aspire l’eau et accélère alors un peu l’infusion. Il est important pour la préparation, de choisir un café plutôt rond et acidulé, qui se transformera en boisson agréable, ronde et suave. Par ailleurs, l’atout principal de la cafetière à dépression est le spectacle qu’elle offre.

 

Le slow coffee, pour qui ?

Le slow est généralement réservé à ceux qui aiment, de base, préparer le café. En d’autres termes, si vous voulez simplement vous limiter à appuyer sur un bouton et ne vous occuper de rien d’autre, ce café n’est pas fait pour vous. En effet, contrairement à l’expresso, ce café prend plus de temps car, il faut compter 2 à 10 minutes au total pour se faire un bon café de cette façon.

Alors, si vous êtes plutôt pressé, cela pourrait ne pas vous convenir. Ainsi, si vous devez aller au travail, il arrive que vous n’ayez pas le temps de préparer du slow coffee. Utiliser dans ce cas une cafetière qui puisse facilement se glisser dans votre sac par exemple. Vous n’aurez pas besoin d’utiliser des accessoires supplémentaires dans ce cas. Pour la méthode de préparation, ce type de cafetière contient en général des outils intégrés tout en un et qui la rendent pratique et efficace.

Enfin, il y a énormément de cafetières servant à préparer un slow coffee. Certains modèles peuvent vous correspondre le mieux en termes de temps nécessaire et de la méthode de préparation.

Voilà, l’essentiel à savoir sur le slow coffee. Il ne vous reste plus qu’à essayer, vous pourrez finir par l’adopter.