Cafetière italienne ou à piston ? Les différences

Il existe plusieurs méthodes pour préparer du café, et deux des plus populaires sont originaires d’Italie : le Moka Pot ou cafetière italienne et la French Press ou cafetière à piston. Cela étant dit, l’origine de ces deux techniques est pratiquement le seul point commun qu’on peut leur identifier, car, pour le reste, les deux cafetières sont distinctes. Découvrez dans cet article les différences entre cafetière italienne et cafetière à piston.  

La cafetière italienne

La cafetière italienne a été inventée par l’Italien Alfonso Bialetti en 1933. Le succès rencontré par cette cafetière est lié à sa capacité à produire du café de qualité en peu de temps. Le breuvage obtenu à l’aide est à la fois fort et léger : il est à mi-chemin entre l’expresso et le café à filtre. 

Ce résultat tient en partie à la constitution de la cafetière italienne. Encore appelée cafetière à pression, cette dernière est divisée en trois parties : une partie inférieure, une partie centrale et une dernière partie supérieure. 

La partie inférieure est l’endroit où on place l’eau pour faire le café. Ainsi, avant la préparation de votre boisson, vous devez remplir ce compartiment d’une quantité d’eau à hauteur de la soupape de sécurité. Ensuite, il faut positionner la partie centrale au-dessus de la partie inférieure.

Cette partie (centrale) du dispositif est le filtre, et elle doit être remplie de café moulu. Enfin, on positionne la partie supérieure sur le haut pour récupérer le café. 

Préparation du café avec la cafetière italienne

Lorsque tous les éléments précédents sont assemblés, la cafetière à pression doit aller au feu. Le but est de faire chauffer l’eau jusqu’à ébullition. Suite à cela, la vapeur d’eau sous pression produite lors du chauffage va remonter vers le filtre et se mélanger au café moulu qui y est présent.

Le résultat de ce mélange poursuivra sa route vers la chambre supérieure pour que le café infusé y soit collecté.

 

Comment manipuler une cafetière à piston ?

 

La cafetière à piston

La cafetière à piston ou French Press fait partie des plus anciennes machines servant à préparer du café. En effet, ce dispositif existe depuis un peu plus longtemps que la cafetière italienne. Son invention est attribuée à Paolini Ugo, mais la machine à piston a été brevetée en 1929 par le designer italien Attilio Calimani. 

Le surnom French Press vient du fait que cet appareil est très vite devenu populaire en France. La cafetière à piston est un modèle manuel simple et facile à utiliser pour préparer son café. Elle se sert aussi du café moulu et de l’eau chaude. 

La cafetière à piston est constituée de trois principaux éléments : le bécher, le filtre à mailles et la tige de piston. 

Préparation du café avec la cafetière à piston

La première étape de préparation du café avec cette machine consiste à chauffer de l’eau dans un récipient, mais pas jusqu’à ébullition. Il est recommandé que la température de l’eau soit comprise entre 85 et 92°C. Pendant ce temps, les grains de café doivent être broyés pour avoir une mouture plus grossière

Cette dernière sera ensuite déposée dans le bécher avant l’ajout d’eau chaude. Il faudra infuser le café pendant un certain temps (environ 4 minutes). Pour ceux qui souhaitent un café au goût plus intense, cette durée peut-être dépassée. 

Lorsque le délai d’attente est passé, il faut plonger le piston dans la préparation et le maintenir enfoncer afin de filtrer le café.  

Quelles sont les différences entre la cafetière italienne et la cafetière à piston ?

Plusieurs différences sont à noter entre ces deux machines très populaires. Parmi les  plus notables, on peut parler de la nature du café, des types de grains utilisés, du mode de fonctionnement, du temps de préparation et de la contenance. 

  • La nature du café : la cafetière italienne permet de préparer un café puissant et léger qui se rapproche plus de l’expresso. En revanche de l’autre côté, le café préparé est moins raffiné et a un goût plus fort. Précisons aussi qu’en raison de la technique de préparation, le Moka Pot conserve mieux les arômes du café que le modèle à piston.
  • Les types de grains utilisés : pour proposer un café raffiné du type expresso, la cafetière italienne requiert l’utilisation de grains plus fins d’une taille équivalente à celle du sel de table. Par contre, la cafetière à piston nécessite des grains d’une mouture plus grossière.
  • Le mode de fonctionnement : même si les deux machines ne demandent pas un réel savoir-faire, leur mode de préparation n’en est pas moins différent. Le modèle à l’italienne consiste à se servir de la pression de la vapeur d’eau pour permettre une infusion du café alors que la cafetière à piston requiert une aide extérieure pour réaliser cette étape. Par ailleurs, il faut dire que la cafetière italienne nécessite des plaques de cuisson pour fonctionner, ce qui n’est pas le cas de la French Press qui n’a pas besoin de source de chaleur ou d’électricité pour produire du café.
  • Le temps de préparation : sur ce point, la différence à noter est liée au fait que le Moka Pot permet une préparation entre 5 et 8 minutes, en fonction de la puissance de vos plaques. Or, la French Press permet une préparation allant généralement de 2 à 4 minutes
  • La contenance : la cafetière italienne est idéale pour les personnes qui aiment les cafés courts, car elle est de taille restreinte. Elle ne peut remplir qu’entre 4 et 6 tasses de 5 cl tandis que la cafetière à piston permet de produire en moyenne 50 cl de café soit 4 tasses de 12 cl.  

En fin de compte, le choix de l’une ou de l’autre de ces machines dépend entièrement du consommateur et de ses envies. Pour une personne qui aime l’expresso ou un café similaire, le Moka Pot est l’appareil qui s’y prête, tandis que la French press est plus pour ceux qui préfèrent le café fort.

Est-ce que cet article vous a été utile ?

Cliquez sur les étoiles pour voter

Laisser un commentaire

error: