Comment infuser son thé vert ?


lecture en 4 minute(s)

Contrairement à certaines idées reçues, réaliser une infusion n’est pas toujours aussi simple qu’il y paraît. Pour bien infuser un thé vert, il faut suivre quelques consignes simples et pourtant essentielles. Quelles sont les bonnes pratiques d’infusion du thé vert ?

La température d’infusion idéale du thé vert

Chaque infusion et type de thé dispose d’une température idéale. Celle-ci dépend de la plante. La température d’infusion est intimement liée à la durée d’infusion. Ce sont ces deux éléments qui, combinés, vont permettre une bonne infusion du thé vert.

Ainsi, la température idéale d’infusion pour ce thé se situe à 60° Celsius. Mais cela varie légèrement en fonction des variétés de thé vert. Les saveurs sont brûlées lorsque la température est trop élevée, et l’infusion prendra alors un goût amer. Il en est de même lorsque la durée de l’infusion est trop longue.

Certaines bouilloires sont équipées d’un thermostat réglable et permettent donc de sélectionner la température parfaite. L’appareil se charge alors de chauffer l’eau à la bonne température. Sans ce type de bouilloire, c’est à vous de surveiller la température de l’eau à l’aide d’un thermomètre adapté.

Quel type d’eau privilégier pour une infusion ?

Pour révéler la pleine saveur d’un thé vert, mieux vaut privilégier de l’eau de qualité. Le thé vert de qualité est plein d’arômes et de saveurs qui seront gâchés par de l’eau de mauvaise qualité. Il faut donc la choisir rigoureusement.

Si vous avez pour habitude de consommer de l’eau du robinet, alors votre corps aura sûrement assimilé son goût. Mais parfois, il est trop prononcé. De l’eau filtrée sera bien plus neutre en goût et fera sûrement une grande différence. D’autre part, il est déconseillé de bouillir de l’eau plus d’une fois. En effet, elle se déleste un peu plus en oxygène lorsqu’elle est bouillie.

L’eau idéale à utiliser devra être douce, place, chargée en minéraux et pauvre en calcaire. Une eau pure énergisée pourra aussi être utilisée pour une infusion de thé vert.

Comment doser le thé ?

Dans le cadre d’une consommation quotidienne, le dosage recommandé de thé vert est le suivant : deux cuillères à café bien rempliées pour 30 à 50 centilitres d’eau. Cela peut sensiblement varier en fonction des variétés de thé.  

Le thé est un produit très délicat, tout comme sa préparation. Il est donc conseillé de ne pas utiliser de trop grosses théières ainsi que celles qui sont faites d’argent. Préférez celles qui sont faites en céramiques, en fonte non émaillée ou en argile. Ne faites que de petites quantités de thé et si besoin, refaites une infusion.

Si des effets indésirables sont ressentis, le dosage est potentiellement trop élevé. Il faudra donc le diminuer jusqu’à ce que ces effets aient disparu. Il ne faut jamais se forcer, et préférer une variété de thé plus douce lorsqu’une d’entre elles ne nous correspond pas.

Quelle est la durée d’infusion idéale du thé vert ?

La durée d’infusion est un aspect particulièrement important de la préparation du thé vert. Elle doit être parfaite pour révéler tout l’arôme du thé, mais aussi pour en préserver les composants chimiques et les bienfaits. Pour le thé vert, la durée d’infusion idéale se situe entre 1 minute et 45 secondes, et 2 minutes maximum. Cette donnée peut varier en fonction des différentes variétés de thé vert existantes. Néanmoins, elle demeure sensiblement la même.

Une durée d’infusion trop longue peut rendre le thé vert amer. Cela est causé par une libération trop importante de tanin dans la boisson. Certaines théières sont dotées d’un système d’infusion automatique permettant la juste infusion de chaque préparation. Avec ce type d’appareil, il est impossible de se tromper lorsqu’on fait infuser du thé vert.

Quand commencer à boire la préparation ?

Dans l’idéal, le thé vert doit se boire dans les dix minutes qui suivent son infusion. Durant ces quelques instants, les composants chimiques (et donc les bienfaits) du thé sont parfaitement conservés, tout comme son goût et ses saveurs. Les préparations qui nécessitent une température d’infusion de 80° Celsius peuvent parfois tenir quelques heures.

En règle générale, il n’est pas recommandé de réchauffer le thé, que ce soit au micro-onde, à la casserole ou dans une théière. Le thé perdrait ses vertus et sa saveur serait grandement altérée. C’est pour cette raison qu’il est préférable d’infuser de petites quantités de thé et de recommencer autant de fois que nécessaire.

La différence d’infusion entre le thé vert chinois et le japonais ?

Le thé vert constitue l’une des boissons les plus consommées dans le monde. Cette variété de thé trouve ses origines en Chine. C’est par la suite qu’elle s’est exportée au Japon et dans quelques autres pays principalement asiatiques. En Chine comme au Japon, diverses variétés de thé vert existent.

La méthode de cuisson ancestrale du thé est à la vapeur. Elle a néanmoins évolué au fil du temps. En effet, le thé vert chinois est le plus souvent cuit dans une poêle avant d’être infusé. Seules quelques variétés sont encore cuites à la vapeur, comme le Enshi Yulu. La saveur est généralement mise en avant dans les infusions de thé chinois.

Les feuilles de thé vert japonais sont majoritairement cuites à la vapeur. Cela leur donne un goût plus herbacé. Le thé vert japonais le plus connu est le Sencha. Il est également plus riche en composés polyphénoliques que le thé vert chinois. Ses propriétés antioxydantes sont donc plus importantes.