Comment faire mousser le lait sans machine ? 3 techniques !


lecture en 3 minute(s)

Vous avez envie d’un bon cappuccino ou d’un latte macchiato ? On peut vous proposer d’aller au café près de chez vous pour le savourer. Seulement, ces petites tasses pourront vous revenir chères si vous en devez accro. Dans ce cas, il faudra préparer vous-même votre boisson. Le petit souci, c’est que ce type de boisson nécessite une bonne couche de mousse de lait. Pour ce faire, vous pouvez utiliser une machine à expresso, un mousseur de lait ou un autre appareil qui peut faire mousser le lait. Vous pouvez également vous passer de ces appareils et le faire mousser le lait manuellement. Voici quelques techniques pour avoir la mousse de lait sans se servir d’un appareil.

Faire mousser le lait avec un fouet

Pour cette première technique, votre principal outil sera le fouet. N’importe quel fouet fera l’affaire. Cette technique n’est pas si compliquée, mais elle fera travailler votre bras. On ne peut donc définir le temps de préparation, car certains ont plus de muscles et pourront travailler énergiquement pour avoir rapidement de la mousse. Comprenez aussi que plus la durée de travail est longue, plus vous aurez de mousse. Alors, il faut commencer par faire chauffer le lait dans une casserole. Lorsque vous avez de la vapeur, retirez la casserole du feu. Il ne faut pas attendre que le lait bouille, mais éteignez votre feu dès que la température atteint les 60°C. Munissez-vous de votre fouet et mettez-vous au travail.

Quand vous battez le lait, mettez la casserole en position légèrement inclinée. Vous pouvez avoir une bonne couche de mousse au bout d’une dizaine de minutes. Il faudra directement récupérer cette mousse et le mettre sur le café, car elle n’est pas vraiment ferme. Ce manque de fermeté peut s’expliquer par les grandes bulles d’air qui apparaissent et qui s’éclatent aussitôt lorsque vous battez le lait. Pour que la mousse soit ferme, il faut penser à travailler sur une même énergie et ne pas battre trop énergiquement.

Faire mousser le lait au bocal

Vous aurez besoin d’un bocal en verre muni d’un couvercle qui ferme bien pour cette deuxième technique. Même un petit bocal suffira, car vous n’aurez à verser dans celui-ci que l’équivalent d’une demi-tasse de lait. Si vous avez un petit bocal, assurez-vous à ce que la quantité de lait à verser ne dépasse pas la moitié du bocal. Il faudra de la place pour la mousse qui va se créer. Fermez le bocal et agitez énergiquement pendant près de 30 secondes. Normalement, vous devez avoir une mousse qui va se former. Si vous n’en avez pas assez, secouez encore une vingtaine de secondes.

À ce stade, la mousse n’est pas encore prête. Enlevez le couvercle et placez le bocal au micro-ondes. Programmez le micro-ondes pour un chauffage de 30 ou 40 secondes. Ce temps est largement suffisant pour faire échapper la vapeur. Si vous avez un plus grand bocal et une plus grande quantité de lait, il faudra augmenter le temps de chauffage de quelques secondes. Ce passage au micro-ondes devrait stabiliser et apporter plus de fermeté à la mousse.

Cette technique vous permettra d’avoir une mousse plus ferme et ne vous demandera pas autant d’énergie. La préparation ne prendra pas plus de 5 minutes.

Faire mousser le lait avec un mini-mixeur

Nous allons tricher un peu pour cette astuce. On va faire mousser le lait avec un mini-mixeur, un émulsionneur ou un fouet à piles. Si vous n’avez pas de machine à expresso, vous devez au moins avoir un de ces petits appareils chez vous. Que ce soit avec le mini-mixeur, avec l’émulsionneur ou avec le fouet à piles, vous allez avoir une mousse de lait plus rapidement, et ce, sans déployer autant d’efforts. Versez alors du lait dans un mug ou dans une tasse. Remplissez ce récipient à moitié pour laisser l’espace vide à la mousse.

Faites chauffer le lait au micro-ondes pendant 30 ou 40 secondes. Comme pour la première technique, il faut que la vapeur du lait s’évapore. Sortez la tasse ou le mug du micro-ondes et prenez le fouet à piles, le mini-mixeur ou l’émulsionneur. Plongez la tête de l’appareil sur la surface et non au fond : vous allez voir que la mousse va se former petit à petit. Arrêtez lorsque vous avez assez de mousse pour votre boisson.

Même si ceux qui n’ont pas de muscles peuvent réussir à avoir une mousse bien ferme avec cette technique. D’ailleurs, c’est l’option idéale pour préparer son cappuccino après une longue journée de travail.

Quel lait utiliser pour avoir une bonne couche de mousse de lait bien ferme ?

On parle bien de mousse de lait ici et on peut être tenté de prendre n’importe quel lait. Vous pouvez obtenir de la mousse, mais si vous ne prenez pas le bon lait pour la préparation, la mousse ne sera qu’éphémère. Pour avoir une bonne couche de mousse de lait bien ferme, nous vous recommandons de prendre du lait écrémé (en lire plus ici)Ce dernier vous permettra d’avoir plus de mousse, qui sera très ferme. Jusqu’à la fin de la dégustation de votre cappuccino, cette mousse sera encore là, mais au fil de la dégustation, elle va être moins onctueuse et peut devenir plus sèche et plus rigide. Si vous voulez une mousse souple et plus goûteuse, prenez du lait entier. Vous n’aurez pas autant de mousse qu’avec un lait écrémé, mais elle sera toutefois souple, moelleuse et même plus dense.

L’étape du chauffage du lait va permettre à la vapeur de s’évaporer. Le temps de chauffage varie selon la quantité du lait. Pour une tasse, le temps de chauffage est de 30 secondes. Si vous faites chauffer le lait dans une casserole, il sera difficile de savoir à quel moment il faut le retirer du feu. Mais vous pouvez quand même vous référer à la température. Lorsqu’elle avoisine les 60°C, il faudra éteindre le feu. Ceci ne prendra que quelques minutes et si vous touchez même la casserole, vous n’allez pas vous brûler.